trekking forêt équatoriale | Randonnée | Parc Ivindo Gabon

Randonnée en forêt équatoriale, traversée du parc Ivindo au Gabon

Pendant 9 jours et 8 nuits vous aller découvrir le parc national Ivindo, une forêt équatoriale primaire. Cette traversée vous permettra de passer la nuit au pied des chutes de Kongou, de faire une marche à pied pendant deux jours au cœur de la forêt tropicale du parc Ivindo jusqu’à la rivière Djidji, de descendre la rivière en pirogue qui serpente au sein de la forêt vierge primaire, de bivouaquer en forêt, de dormir à l’observatoire des cascades de la Djidji, et de terminer par le Baï de langoué pour observer la faune sauvage qui fréquente cette clairière-saline riche en nourriture.

Ce trekking est une synthèse des deux randonnées qui vous conduisent vers les chutes de Kongou, et le Baï de Langoué qui sont complétées par les chutes de Djidji.

Jour 1

Le départ de la randonnée se fera à Booué, soit à la gare vers 3 heures du matin, où le chauffeur vous accueillera, dans le cas où vous avez opté de venir par le train ; il vous conduira (durée trajet 5 heures) au centre de recherche Ipassa pour le petit déjeuner à proximité de Makokou, soit, si vous avez choisi de venir en voiture à partir de Libreville, le rendez-vous pourrait se faire à la base ANPN de Booué, dans le cadre de cette solution, vous serez hébergé à l’Ipassa le soir à votre arrivée à la place du campement de Konkou. Le transfert vers les chutes se fera dans ce dernier cas le lendemain matin.

 

Les chutes de Kongou se situent sur la rivière Ivindo. Vous embarquerez à l’embarcadère de la station de recherche IRET, dans une pirogue motorisée de 6 mètres de long environ, équipée d'un moteur de 40 CV, taillée dans un arbre unique qui est évidé et effilé pour fendre l'eau. La durée de navigation est de trois heures.

Pour information, nous ne pouvons faire voyager que 4 touristes par pirogue, compte tenu du nombre d’accompagnateurs entre 4 et 5 personnes et du volume des bagages

Après votre installation dans votre bungalow et le déjeuner, vous visiterez le cayon pendant 3 heures. Le soir diner au feu de bois en bordure des chutes

Votre Accueil pour la traversée du parc national Ivindo

jour 2

Pendant cette journée vous poursuivrez la découverte des chutes de Kongou qui s’étalent sur plus de 1 kilomètres de large, descendent en 3 sauts successifs sur plus de 80 à 100 mètres de dénivelé, soit en pirogue, soit dans le cadre d’une randonnée à pied d’environ 4 heures et découvrir la forêt vierge environnante, et peut être rencontrer un groupe d’éléphants ou d’autres animaux qui vivent dans la forêt équatoriale du Gabon.

Le soir hébergement et diner au campement de Kongou préparé par vos accompagnateurs au menu les poissons pêchés dans la rivière.  

Préparation et présentation de la marche du lendemain.

Visite des chutes de Kongou et de la forêt équatoriale environnante

Jour 3

Après une courte navigation de 15 minutes, vous aller traverser la forêt vierge pour rejoindre la rivière Djidji à 15 km. Cependant, vous êtes en forêt vierge la progression est lente environ entre 1 et 2 km par heure, en conséquence, notre programme propose de faire cette distance en deux jours de marche pour rejoindre la rivière Djidji.
Vous serez encadré par nos guides, dans ce trekking en forêt tropicale, ils vous aideront notamment dans le transport de vos affaires (prévoir 2 sacs à dos).
Au cours de votre marche, vous devrez être à l’écoute des bruits de la forêt vierge et vous aurez sans doute l’occasion d’entendre le cri de gorilles qui vous scrutent lors de votre passage et observer la faune tropicale de la forêt gabonaise.
Après environ 7 heures de marche, vous vous arrêterez au campement intermédiaire Lassandja pour bivouaquer en pleine forêt.

Nos guides vous prépareront un repas au feu de bois à base de produits locaux.

Début du trekking en forêt vierge vers la rivière Djidji

jour 4

Après le petit déjeuner, et le pliage des tentes, vous poursuivrez votre marche pendant environ 6 heures vers la rivière Djidji.

A destination vous embarquerez dans une pirogue motorisée pour descendre la rivière Djidji qui serpente dans la forêt équatoriale Ivindo.

Vous ferez une halte aux lacs aux crocodiles, un marécage qui se trouve sur la berge gauche , Il s'agit d'une excroissance de 100 mètres de large sur 400 à 500 m de long accolée à la rivière, par une étroite bande de terre de quelques 10 à 15 mètres de large, vous pourrez y observer, des faux gavial d’Afrique, des antilopes, des buffles et éventuellement des gorilles au dos argenté.

Le soir vous bivouaquerez au bord de la rivière et pourrez prendre un bain dans la rivière avant de déguster la cuisine au feu de bois préparée par vos guides accompagnateurs avec au menu du poisson comme le Yaras pêché dans la rivière.

Poursuite de la randonnée à travers le parc de l’Ivindo vers de la rivière Djidji

Jour 5

Après le petit bain matinal dans la rivière et un petit déjeuner à base de poissons, vous poursuivrez la descente de la Djidji en pirogue pendant environ 5 heures avant de débarquer pour être pris en charge par un véhicule 4x4 qui vont conduira directement aux chutes de la Djidji.

La rivière Dji-Dji, se divise en deux bras. Le bras droit de la rivière va se terminer dans une chute haute de plus de 40 m de haut en un seul la chute 1 (chute 1), celle-ci s’observe depuis la plateforme. Il faudra traverser ce bras suspendu à des cordes (réserver aux plus téméraires) pour découvrir la grande chute principale (Chute 2) qui s'étale en plusieurs cascades distinctes sur un cirque grandiose.

Avant le traditionnel dîner au feu de bois, vous pourrez vous délasser en prenant un bain dans la rivière au pied de la chute 1 à cent mètres environ de la plateforme. 

Vous passerez la nuit sur la plateforme dans votre moustiquaire.

Navigation sur la rivière Djidji et transfert en 4x4 vers les chutes de Djidji

jour 6

Pour visiter la chute 2, il faudra descendre la colline à travers un petit sentier, au bout de quelques centaines de mètres, vous arriverez à un endroit où il y a 2 cordes tendues entre les 2 rives de la rivière. Sur l’autre rive vous traversez la forêt qui nous permettra de déboucher dans une crique de plus de 150 m de large, qui exhibe devant vous une falaise de plus de 40 mètres de hauteur. De droite à gauche une dizaine de cascades de taille et de largeur différentes descendent du ciel vers l'aval de ces chutes avant de se regrouper toutes ensembles pour former le deuxième bras de la rivière Dji-Dji.

Pour vous rendre au campement du Baï de Langoué, vous devrez faire le chemin inverse et remonter la colline pour prendre le 4x4. Vous emprunterez une ancienne piste d’exploitation forestière qui vous conduira dans un premier temps au campement de Dilo, vous poursuivrez en quad vers l’aire de stationnement Langoué avant de terminer à pied à travers la forêt vierge au campement de Langoué. Vous mettrez environ 8 heures pour parcourir environ 125 km.

Vous serez hébergé dans des bungalows.

Découverte des chutes de Djidji et transfert vers le campement le Baï de Langoué

Jour 7

Le Baï de Langoué est l’une des plus grande clairière-saline du parc national d'Ivindo d’une superficie de 12,5 ha et d'une longueur de 850 m pour largeur de 350 m où la faune sauvage environnante vient se nourrir et se désaltérer. Le baï est équipé d’une plateforme d’observation.

Pour atteindre la plateforme d’observation du baï de Langoué, vous devrez parcourir à pied environ 4,5 km à pied.

La plateforme comporte 2 étages, soit 3 niveaux, chaque niveau fait environ 9 m2, niveau 2 a une vue dégagée sur le baï. Le niveau 3, qui est la partie supérieure de l'observatoire. On est à 8m environ au-dessus du sol.

 

C'est là que vous passerez la nuit.

Nous vous conseillons d’être équipé d’une bonne paire de jumelles pour suivre à environ 150 mètres le va et vient de la faune sauvage et en particulier, l’éléphant, le gorille des plaines de l’Ouest, le buffle africains, le cochon de rivière, et une population résidente de sitatunga ainsi que de nombreuses espèces d'oiseaux.

Départ pour le baï de Langoué et observation de la faune africaine.

jour 8

Pendant la nuit vous aurez l’occasion d’observer la faune sauvage, dans la matinée nos guides vous feront découvrir le baï et ses alentours à pied. Le soir vous retournez à pied vers le camp Langoué où vous passerez la nuit.

 

Précision : Vous êtes dans un milieu naturel, le baï est un lieu où viennent se nourrir la faune sauvage, notamment l’éléphant. Cependant nous ne vous garantissons pas que vous puissiez observer toute la faune pendant votre séjour au baï.

Observation de la faune sauvage qui fréquente le baï de Langoué

Jour 9

Départ du campement Langoué à pied jusqu’à l’aire de stationnement de Langouéoù vous serez attendu par un quad avec son chauffeur qui vous conduira pour le campement Dilo, à l’embarcadère du campement vous embarquez dans une pirogue motorisée et vous naviguerez sur le fleuve Ogooué pendant environ 1H30 à 2 heures en direction de la ville de Booué où notre équipe vous reprend en charge pour la suite de votre voyage au Gabon.

Transfert du campement du baï de langoué vers la ville de Booué.

JEANLOU.png

En savoir plus sur la rivière et les chutes de Djidji consultez le carnet de voyages de Jeanlou 

Votre  service commercial

Centre d'appels : +33977217817 - WhatsApp: +33678164559

De 9H30 à 12H30  - Du Lundi au samedi 

Autres destinations

  • Google+ Icône sociale
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icon
  • Icône sociale YouTube